Pr Bouopda Pierre Kamé : “L’Etat du Cameroun n’est pas exposé à une menace crédible de partition”

La Voix du Centre (LVC) : Vous enseignez à l’université de Valenciennes en France et vous venez de publier aux éditions L’Harmattan à Paris un ouvrage qui a pour titre  la crise anglophone au Cameroun. Qu’est-ce qui a motivé la sortie de cet ouvrage, et pourriez-vous donner la substantifique moelle au sens rabelaisien du terme du contenu de votre livre ?

Lire

Crise politique au Kenya – Uhuru Kenyatta etRailaOdinga : enfin la réconciliation?

Une chronique de françois Ndi Des négociations à huit clos, des conclusions qui éclatent aux yeux de tous comme par magie sans tenir compte de ceux qui, logiquement devraient faire partie de la négociation. Un coup de tonnerre en somme, comme de la sorcellerie. C’est à se demander ce qui, depuis longtemps, a créé le différent qui s’est soldé par des morts et des douleurs de l’un et l’autre camp.Pendant qu’on redoutait encore le pire, on a vu se pointer le meilleur.

Lire

Journée citoyenne de propreté : Un bilan négatif en 12 ans à Douala

Initiée en novembre 2006 par le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala à la fin de juguler l’insalubrité, la Journée citoyenne de propreté (Jcp), décentralisée dans les communes décentralisées de la ville, devenue un événement folklorique, n’a  strictement rien changé à la situation de l’environnement mais elle se révélé être une gigantesque entreprise de détournement des deniers publics par les édiles municipaux.

Lire