Pr. AUGUSTIN RAMAZANI DE L’UNIVERSITE D’OTTAWA “j’ai la ferme conviction que la paix reviendra dans cette région des Grands Lacs africains tôt ou tard”

La démocratie en Afrique et la souffrance des populations du Kivu en RDC  intéresse les universitaires et intellectuels de la diaspora africaine notamment originaire du Congo RDC. C’est le cas du Pr. Augustin Ramazani Bishwende. Ce dernier est Professeur à la faculté des sciences sociales de l’université d’Ottawa au Canada, son pays d’adoption.  Il est titulaire d’un doctorat en histoire et sociologie de la religion de l’université de Paris VI-Sorbonne et d’un doctorat en théologie de l’université de Strasbourg. Le Professeur Augustin Ramazani Bishwende vient de publier récemment deux ouvrages…

Lire

Mon avis sur l’entretien de la route Nationale N°3

Au Cameroun, force est de constater que le patrimoine routier est devenu fragile et qu’il se dégrade chaque jour un peu plus. Routes fissurées, dégradées par des nids de poule, déformées ou affaissées, marquage effacé etc… Ces stades de dégradation des routes camerounaises à travers le territoire national sont devenus courant, notamment par manque d’entretien adéquat, et exposent les usagers à des conditions de sécurité qui ne sont plus optimales.

Lire

L’île de Loisirs de Verneuil-sur-Seine, décor de rêve et paysage de cartes postales

L’Île de Loisirs communément appelée la Base de Loisirs par les inconditionnels de ce lieu de tourisme est un havre de paix à Verneuil-sur-Seine, une commune de plus de 15 000 habitants dans le département des Yvelines non loin de Paris. Verneuil-sur-Seine est une localité de plusieurs personnalités françaises comme Alexandre de Tocqueville, François-René de Chateaubriand et Émile Zola. L’Île de Loisirs de Verneuil-sur-Seine est un décor de rêve et un paysage de cartes postales  qui attire chaque année de nombreux visiteurs notamment pendant la période estivale.

Lire

Gouvernement et médias sociaux en Afrique : les irréconciliables

Les médias sociaux en Afrique font l’objet de tous les espoirs et de toutes les peurs. Espoir pour l’émancipation d’une société civile amorphe, peur de la part des gouvernants qui craignent la montée d’un contrepouvoir. Dans un article, Charlotte Cross, dénonce la radicalité des positions autour des réseaux sociaux. Cet espace de liberté serait synonyme de danger : propagation de rumeurs, incitation à la violence, recrutement de djihadistes.

Lire