Sisiku Ayuk Tabe et sa bande sont au Cameroun depuis le 26 janvier

L’avion qui les avait transporté d’Abuja pour Yaoundé avait atterri dans la nuit du 26 janvier 2018. Cette information qui a pris les allures d’une folle rumeur vient d’être confirmée ce soir à Yaoundé par Issa Tchiroma Bakary, ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement.

Comme l’avait annoncé la chaîne de télévision  française France 24 la semaine dernière, le leader de la sécession anglophone Sisiku Ayuk Tabe et certains sécessionnistes interpellés à Calabar et à Abuja ont finalement été extradés vers le Cameroun le 26 janvier dernier, selon le porte-parole du Gouvernement, Issa Tchiroma Bakary.

A Lire également

Leave a Comment